Nathalie Lavergne

Souche-i, la cuisine d’inspiration asiatique.

Contenu : Souche-I / In Médias / Outaouais d’abord

Crédit Photo : In Médias

Le Souche-i, c’est la concrétisation du projet de trois jeunes entrepreneurs qui ont joint leur expertise en restauration pour offrir une cuisine différente dans la municipalité de Montebello.

C’est d’abord Joël Maheu qui a eu l’idée de ce concept. Après des études en cuisine, il a travaillé dans plusieurs restaurants, ce qui lui a permis de parfaire ses connaissances dans plusieurs types de cuisines, notamment dans un restaurant de sushis à Gatineau. Il a aussi été chef au Belga Bistro Bar à Buckingham. Puis, il a fait partie de l’équipe du Château Montebello. C’est là qu’il a fait la rencontre de ses deux partenaires, Lee-Kasandra Laplante et Alexandre St-Denis-Quenneville, qui ont embarqué dans son projet.

Madame Laplante a suivi un cours en pâtisserie. Après un passage au Château Montebello, elle a quitté pour la France, où elle a passé deux ans dans le Languedoc, travaillant comme pâtissière et comme sous-chef. Elle est ensuite revenue travailler au Château mais cette fois comme chef pâtissière. Et juste avant la pandémie, elle s’est envolé pour la Colombie-Britannique.

L’autre complice, monsieur St-Denis-Quenneville, a suivi un cours en service de restauration. Il avait déjà une bonne expérience dans la restauration, mais a choisi de se spécialiser dans ce secteur, particulièrement. Ayant déjà travaillé au Château Montebello, il y retourne pour six ans, avant de partir lui aussi pour la Colombie-Britannique.

À leur retour, monsieur Maheu leur annonce qu’il est prêt à lancer son projet et leur présente le concept. Ils décident de sauter dans l’aventure et c’est le début de Souche-i.

Une entente est conclue avec les Brasseurs de Montebello et l’équipe s’installe dans leur local de la rue Notre-Dame. L’ouverture a lieu le 18 mars 2021. Quelques jours plus tard, les perturbations liées à la pandémie s’installent.

Mais le trio ne s’est pas laissé abattre et comme bien d’autres il se tourne vers les repas pour emporter et un service appelé Souche-i à la maison.

La cuisine offerte par Souche-i est un mélange d’inspiration asiatique et de recettes incluant les aliments plus traditionnels. La curiosité de la clientèle est éveillée par la carte des sushis, un mets qui n’était pas disponible dans la région. Une fois le menu en main, on constate que la créativité de ces jeunes entrepreneurs n’a pas de limite et que la maîtrise de leur art est à son paroxysme.

Ils se font un devoir d’utiliser au maximum des produits haut de gamme et de s’approvisionner auprès de producteurs locaux.

La salle à manger de 39 places et la terrasse qui peut accueillir une soixantaine de personnes permettent une expérience gastronomique unique. Lors d’événements spéciaux, des menus sont confectionnés à partir de la thématique ; Saint-Valentin, fête des Mères, Halloween, etc. Certains aliments étant disponibles seulement à certaines périodes de l’année, des menus les mettant en valeur sont offerts, comme ce fut le cas avec les huîtres en octobre dernier.

Les derniers mois leur ont permis de se faire la main et les dents, mais avec la reprise des activités, l’avenir s’annonce brillant pour ce trio.

Pour se rendre:

485 rue Notre-Dame, Montebello
819-309-0807
https://www.facebook.com/souche.i.qc
souche.i.qc@gmail.com


Alternatives locales au traditionnel chocolat de Pâques.

Contenu : Outaouais d’abord

Crédit Photo : Boutiques citées dans l’article.

Pâques est une fête amusante pour les petits comme pour les grands, parce qu’elle symbolise un long week-end, l’arrivée du printemps. C’est aussi une fête colorée ; et on y mange généralement beaucoup de bonne bouffe… et de chocolat !

Ce dernier point est super, mais peut-être moins pour les parents qui doivent gérer les attentes chocolatées des plus petits ! Petite, je me souviens de la dizaine de moules en chocolat que je recevais chaque année à Pâques… Mes parents finissaient toujours par en congeler et nous mangions de la fondue au chocolat toute l’année !

Nous vous présentons quelques-uns de nos coups de cœur à découvrir  (qui durent plus qu’une bouchée!!)

Sac de minis bombes de bain – Banane et baies

Dans le thème du bain, j’aimerais vous faire découvrir Saponaria. De nombreux produits sont fabriqués dans l’atelier : bombes de bain, savons, sels de bain, chandelles, huiles, lait de bain, shampoing, et bien d’autres encore.

Pour Pâques, ces bombes de bain rendront le bain très amusant. Chaque sac contient 5 minis bombes de bain aux parfums amusants de banane et de baies juteuses.

Fabriquée avec du sel d’Epsom, de l’huile de pépins de raisin et l’argile de kaolin blanc, elle laissera la peau douce et hydratée tout en apaisant les muscles fatigués. 100% végétalien. Produits Saponaria disponibles ici

Les chouchous à cheveux

Colorés, festifs, doux et vraiment mignons, les chouchous à cheveux de Ficelles et bagatelles sont disponibles en taille enfant et adulte. Les petites filles les trouvent toujours très jolis. De plus, vous pourriez même faire un twinning avec votre enfant. On adore le duo boucle d’oreille et chouchou.

Le plus doux des lapins…

Ce doudou lapinou est un compère parfait comme premier doudou !

Facile à tenir pour les petites mains, tendre et soyeux, c’est un doudou Papoum Papoum bienveillant qui aime câliner, consoler et amuser. Il se laissera mâchouiller sans rouspéter !

Ce jouet naturel est fait de soyeux velours de bambou et sa tête est bourrée de polyester recyclé : un compromis écologique et si doux sur la joue ! Vous pouvez trouver ces magnifiques petites créations ici.

Les Tulipes, symboles du printemps et de Pâques

L’artiste locale Sophie Perreault, PERO est fière ambassadrice de l’Outaouais. Elle peint de magnifiques tulipes sur plusieurs pièces uniques.

Cette collection éphémère est disponible uniquement au mois d’avril et début mai. Durant cette période, vous aurez la chance de vous procurer une création portant cette fleur, symbole de paix, de douceur et de renouveau.

Une Boîte-surprise

La boutique Shop Moi Ça propose de belles boîtes cadeaux. Pour Pâques, les propriétaires de cette entreprise vous ont concocté un ensemble rempli de surprises pour créer de beaux souvenirs lors de cette journée.

Elles ont en effet rassemblé plusieurs belles entreprises d’ici afin de créer cet ensemble qui a de quoi plaire aux petits et aux grands (Idéal pour les 8 ans et moins). Croyez-nous (et nos minis), ils vont ADORER !

Des activités, des gourmandises et une surprise qui sera révélée seulement lors de l’ouverture de la boîte sont au rendez-vous ! Offrez l’ensemble de Pâques et encouragez les entreprises locales !

Offrir la lecture en cadeau

Aujourd’hui, lapins et poules ont rejoint les œufs dans l’imagerie de Pâques et peuplent les jolies histoires qu’on raconte aux enfants. Il y a tellement de beaux livres à la portée de tous les budgets.

Nous vous invitons à visiter votre librairie locale pour d’excellentes suggestions.

Des fleurs! Des plantes! Une jardinière ou des fines herbes!

Célébrez la fête de Pâques avec de belles fleurs livrées par un fleuriste local. Que ce soit un bouquet de fleurs saisonnières présenté dans un vase ou un arrangement unique et créatif, il est certain qu’il saura vous plaire. Les plantes les plus populaires en cette saison sont le Lys de Pâques, les bulbes de tulipes ou d’hyacinthe et les petits rosiers. On dit même que certains cactus de Pâques offriront le plus beau des spectacles à ce temps de l’année.

On peut également se rendre dans une pépinière puisque, d’ici quelques semaines, certaines plantes pourront déjà être plantées en terre. Les fleurs constituent également le cadeau idéal à faire livrer à une personne qui vous est chère et que vous ne verrez peut-être pas lors des vacances de Pâques. Il ne vous reste plus qu’à choisir le bouquet qui lui fera le plus plaisir !

J’espère que ces quelques suggestions vous inspireront pour une chasse aux cocos. L’Outaouais regorge d’entreprises uniques et d’entrepreneurs créatifs. Encouragez l’achat local et vous aurez certainement un cadeau des plus doux à offrir.


Ohra Créations : un fabricant de chandelles haut de gamme, originales, abordables et écoresponsables

Contenu : Outaouais d’abord et Ohra Créations

Crédit Photo : Ohra Créations et Place des Marchands et Artisans de l’Outaouais

La créatrice qui se cache derrière les chandelles :

Danika McAllister est née et a grandi à Gatineau, ainsi que dans la Petite-Nation. Après ses études secondaires, elle a eu envie de découvrir autres choses. Elle a voyagé et vécu dans d’autres régions canadiennes, mais sa famille lui manquait énormément.

Elle est donc revenue en Outaouais pour bâtir sa vie, près des siens, dans notre belle région.

Désirant devenir propriétaire, et avec le coût de la vie qui ne cessait d’augmenter, elle a toujours dû jongler avec deux emplois. Un emploi principal en administration et un emploi de serveuse les weekends pour « arrondir les fins de mois » et économiser pour sa future maison.

Danika a toujours eu un sens créatif très développé et après avoir travaillé 6-7 jours par semaine pendant de nombreuses années, elle a eu envie d’utiliser ses talents pour développer une entreprise qui remplacerait son 2e emploi tout en lui apportant plus de passion et de temps libre !

Danika s’exclame : « Clairement, je ne savais pas dans quoi je m’embarquais haha ».

Passion & passionnée

« J’ai certainement retrouvé la passion, mais le temps libre semble être un souvenir lointain. Du développement et design des produits, à la fabrication, aux photos et descriptions, en passant par la comptabilité, la gestion du site web, les réseaux sociaux, le service à la clientèle, les marchés locaux et les livraisons, mon support à chapeaux est certainement bien rempli. »

Par chance, Danika peut compter sur le soutien de sa famille et de son merveilleux conjoint qui la supportent dans la poursuite de ce rêve. Elle bénéficie également de l’appui d’une collaboratrice exceptionnelle et hilarante avec qui elle peut lâcher son fou et parler « business ». Elle fait référence à la créatrice de Petit Bouton Rose, une entreprise de Chénéville qui crée des vêtements et autres produits personnalisés originaux et remplis d’humour.

« Ensemble, nous avons développé deux collections de chandelles personnalisées. Chacune d’entre elles porte un message humoristique ou une citation. Ma collaboratrice et moi nous encourageons l’une l’autre, nous nous partageons nos trucs et nos victoires. Aussi, nous avons déjà de nouveaux projets en cours d’élaboration pour 2022 ! »

Danika se décrit comme introvertie. « En ce qui me concerne, vous ne verrez pas ma binette dans les photos du site web ou sur les réseaux sociaux. »

En revanche, elle a toujours beaucoup de plaisir à rencontrer les gens lors des nombreux marchés locaux auxquels elle participe, la plupart organisés par Place des marchands et Artisans de l’Outaouais.

En quoi les chandelles de Ohra Creations sortent-elles de l’ordinaire ?

Danika nous raconte : «C’est après des mois de recherche et de tests que je suis parvenue à la combinaison parfaite de matériaux. En commençant par la base, une cire de coco et de soja produite au Canada, 100 % d’origine végétale, durable et renouvelable, sans résidus de pesticides et d’herbicides, sans OGM, non testée sur les animaux et sans produits pétroliers. »

Pourquoi coco et soja ? Le coco est l’ingrédient magique qui donne un aspect lisse à la cire et permet une diffusion supérieure de l’odeur. Cependant, seule, la cire de coco fond rapidement à basse température et est très dispendieuse. On ajoute donc la cire de soja, pour venir augmenter la température à laquelle la cire fond, permettant ainsi d’expédier les chandelles par la poste en été et également de réduire les coûts de fabrication.

Ensuite, la fragrance est ajoutée à la bougie. Les parfums qu’utilise Danika ne contiennent aucun parabène ni phtalate et sont conçus à base d’huiles essentielles pures et de fragrances fines. Le résultat : des odeurs originales, uniques et qui embaument la maison de leur merveilleux parfum.

L’expérience n’est pas seulement olfactive chez Créations Ohra : toutes les chandelles proposées sont munies d’une ou plusieurs mèches en bois crépitantes. La large flamme vacillante et le son crépitant rappellent un feu de foyer et sont si apaisants… les essayer c’est vraiment les adopter ! Les mèches en bois utilisées sont fabriquées à partir de bois certifié FSC. En plus, Danika a choisi un fournisseur qui, pour chaque commande passée, fait planter un arbre.

C’est aussi l’intention donnée à la création qui rend chacune des chandelles aussi uniques que chacun de ses utilisateurs. Que ce soit les pierres et les cristaux, les pétales de fleurs biologiques, les couleurs et les styles variés, ou les arômes sélectionnés pour évoquer certains souvenirs ou émotions, les chandelles vous offrent bien plus qu’un parfum agréable ; elles apportent une énergie, créent une ambiance et vous font vivre une expérience unique !

De 18 à plus de 120 produits en 1 an, on installe un cadenas sur la voûte à idées.

Sur le site internet, vous pouvez également retrouver des coffrets cadeaux, des cubes de cire, des accessoires pour l’entretien des chandelles, des pochettes de lavande, des sous-verres en macramé et des options pour les événements et les cadeaux corporatifs.

Danika nous explique : « Plusieurs nouveaux produits, projets et collaborations sont en branle et je suis plus qu’excitée de voir ce que l’avenir nous réserve ! »

Un jour…

Parmi ses projets à long terme, Danika aimerait ouvrir une boutique physique, ici en Outaouais, pour y vendre les produits Ohra Creations et d’autres produits locaux, mais également pour y offrir des ateliers de confection de chandelles et plus encore !

En attendant, vous pouvez retrouver tous les produits sur www.ohracreations.com et également suivre l’évolution et les péripéties de Ohra Creations sur Facebook ou Instagram.


Le lapin de Pâques vient de l’Outaouais !

Contenu : Outaouais d’abord

Crédit Photo : Outaouais d’abord

Avec la fête de Pâques qui arrive à grands pas, impossible de ne pas penser aux friandises chocolatées qui l’accompagnent. Peu importe la présentation du chocolat — sous forme de petits carrés, de lapin, de poussin ou même de dragon (pourquoi pas ?) — nous avons la chance de pouvoir compter sur des entreprises d’ici pour nous offrir une belle variété de délices chocolatés plus appétissants les uns que les autres ! Cette année, le lapin de Pâques achète local !

Nous vous présentons quelques-uns de nos coups de cœur à découvrir !

Chocolaterie Plus Du Pont Rouge

Belle petite entreprise située sur la rue Principale à Fort-Coulonge. Pour le temps de Pâques, son équipe confectionne de magnifiques moulages en forme de lapin ou de canard. La chocolaterie est également reconnue pour ses biscuits uniques, ses chocolats fins aux saveurs variées et son fameux gâteau au fromage chocolaté !

Chocomotive

L’essence de Chocomotive repose sur le travail passionné du maître chocolatier Luc Gielen, sur son expertise et son envie de partager un produit d’exception à sa clientèle. Nichée au cœur du village de Montebello, cette magnifique boutique vaut le détour. Les produits sont non seulement délicieux, mais également biologiques et équitables. De plus, la porte de l’atelier est toujours ouverte puisque Chocomotive est également un écomusée ! On y trouve des barres chocolatées uniques et originales, des moulages et surtout de quoi garnir un beau panier pour Pâques !

Confiserie de Wakefield

Certains l’appellent « La Confiserie », d’autres, « la chocolaterie » ou encore le « magasin de fudge ». Les propriétaires de cette boutique, située dans le village de Wakefield, partagent leur « vie sucrée » avec leurs clients depuis 2003. Cette confiserie familiale offre des chocolats artisanaux, des conserves, du fudge, des bonbons et des produits d’érable ; tous fabriqués sur place avec amour. Pour célébrer la fête de Pâques, vous y trouverez plusieurs models de petits animaux adorables en chocolat.

L’Artisan du Dessert

Il s’agit d’une magnifique boutique-chocolaterie située dans le secteur Gatineau, connue entre autres pour la vente de chocolats et de gâteaux artisanaux. Pour Pâques, L’Artisan du Dessert vous propose de jolis petits moulages ainsi qu’une belle sélection de chocolats et de cupcakes.

Rochef Chocolatier

Rochef : une fierté d’ici ! Vous serez tout simplement séduit par leur sélection de bouchées, de truffes, de fondues, de barres et de fruits enrobés de chocolat ! Plusieurs moulages spéciaux vous sont proposés pour Pâques. Vous pouvez également trouver les produits Rochef dans plusieurs épiceries et pharmacies à travers le Québec. Quelle belle fierté régionale !

Il ne faut pas oublier Béatrice et Chocolats, MC Chalouin, La Maison Oddo pour en nommer davantage. L’Outaouais a tant à offrir!

Comme toute bonne chose, la modération a bien meilleur goût, mais ce qui se passe à Pâques, reste à Pâques !

Permettez-vous de petites folies sucrées en ce long week-end pascal et du même coup, encouragez nos talentueux chocolatiers d’ici ! N’hésitez pas à partager avec nous vos suggestions de chocolatiers de la région : nous pourrons les mentionner dans un prochain billet de blogue.


Wööl emporium de laine

Contenu : Wööl Emporium / Info Petite Nation / Outaouais d’abord

Crédit Photo : Wööl Emporium

Emporium, voilà un mot qui suscite l’interrogation. Dans l’Antiquité c’était un comptoir, un établissement commercial fondé en pays étranger, selon une définition trouvée sur internet. La pandémie a fait en sorte que certaines personnes ont fait une réflexion sur leur avenir et c’est le cas de Amélie Blanchard.

Originaire d’Ottawa, elle est Bachelière en communications de l’UQÀM, et a été Productrice en médias interactifs et en documentaire en télévision durant 12 ans. Elle a aussi travaillé avec URBANIA, l’ONF, Radio-Canada, Télé-Québec, Historia, Évasion, CBC, Discovery, TFO et TV5, et aussi à l’international. Récipiendaire de 5 prix Gémeaux, un prix Boomerang (Web) et un prix Numix (Web).

Son cheminement l’a amené à faire l’achat en 2008 d’une ferme d’élevage de chèvres pour leur doux cachemire.

Une amoureuse de laine, et constamment à la recherche de défis, elle se lance en événementiel et fonde en 2011, le premier festival de la fibre textile au Québec, Le festival Twist. Propriétaire de l’agence de communications HotDogTrio, établie à Saint-André-Avellin depuis 2012, elle ouvre sa boutique Wööl emporium de laine en mai, après avoir trouvé son local le premier février et aménagé celui-ci le premier mars, où était niché auparavant Fourrure Lambert.

La boutique en ligne permet aux clients plus éloignés de profiter d’articles de première qualité et d’un service exceptionnel sans se déplacer. « Notre boutique en ligne s’engage à offrir des produits de qualité, exclusifs et adaptés à tous les budgets. »

Pour cette première expérience dans le domaine commercial, elle a su être à l’écoute de gens qui lui permettraient de faire ses premiers pas dans un monde tout à fait nouveau pour elle. C’est la SADC Papineau-Collines qui lui suggère de suivre la formation en cybercommerce de l’École des Entrepreneurs du Québec. Elle a eu accès à des coachs en affaires, l’aidant à monter son entreprise. D’autre part, des échanges avec d’autres propriétaires de commerces de Montebello lui ont permis de constater qu’il y avait place pour un tel genre d’établissement dans la région.

D’ailleurs, la réponse positive de la population lui a donné raison puisque plusieurs personnes se sont mises à fréquenter l’établissement.


Celui-ci s’étend sur plus de 2000 pieds carrés abritant l’espace magasin, mais aussi un endroit où seront donnés des ateliers à l’automne prochain, soit vers la mi-septembre. Par ailleurs, les inscriptions peuvent se faire sur le site emporiumdelaine.com par l’entremise de l’infolettre sinon, en visitant la page Facebook ou Instagram.

La décoration est de style scandinave et bien sûr, on y retrouve de la laine commerciale, et tout élément permettant de s‘adonner à cette activité, comme par exemple des broches à tricoter, des crochets, de la broderie, du feutrage. On y trouve aussi des produits fins comme des bas de laine, des châles tricotés par des gens de la place en consignation.

Même si on pense que le tricot s’adresse principalement aux adultes, les enfants peuvent être initiés dès leur jeune âge à ce passe-temps. Comme le soulignait Mme Blanchard : « J’ai vu un petit garçon de 8 ans vouloir un ensemble de broderie ». Aussi pour la période du temps des fêtes, la propriétaire veut mettre sur pied un « camp de fibre » pour eux, leur permettant de découvrir le processus de la transformation de la laine.

De plus elle veut créer un nouveau projet, soit des groupes de cinq personnes leur permettant de s’inspirer et de découvrir les bienfaits du tricot. Cette activité aide à la santé mentale, puisqu’elle permet un partage, des rencontres, un côté social et de vivre des émotions grâce au tricot et à la laine.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, la clientèle est formée de gens locaux à 50% et de touristes. « Je vends du passe-temps » ajoutait Mme Blanchard en mentionnant qu’on peut être fier du produit fini, réalisé par nous-mêmes.

Heureuse d’être à Montebello, elle constate qu’il y a beaucoup de relation d’entraide, alors que chacun prend des nouvelles des autres. Il n’est pas rare que des commerçants envoient des clients chez d’autres marchands, créant ainsi une bonne harmonie entre eux.

Heures d’ouverture
Dimanche au vendredi 11h à 16h
Samedi 10h-17h
819-981-0023
538 rue Notre Dame, Montebello
amelie@emporiumdelaine.com

https://www.emporiumdelaine.com/


Le Jardin des Érables, une entreprise innovante, éco-responsable et créatrice de produits uniques à l’érable.

Contenu : Emilie Ostrout / Outaouais d’abord

Crédit Photo : Miss Bourgignon & Jean Ladouceur

Lors de nos visites dans les marchés locaux cet été, nous avons rencontré Emilie Ostrout, productrice de produits gourmets et d’érable.

L’entreprise Jardin des Érables a vu le jour en 2018.

À la suite de la naissance de leur fille à l’automne 2016, Émilie Ostrout et Michaël Landry prennent la décision de s’installer loin de la ville et du stress. Ils souhaitent passer du temps de qualité avec leur petite Arielle et profiter de la nature en famille. Émilie et Michaël décident également de quitter leurs emplois respectifs pour se consacrer entièrement à leur rêve : transformer l’érablière familiale en entreprise.

Jardin des Érables se veut une compagnie innovante et écoresponsable, une entreprise de collaboration et d’entraide entre commerçants.

Depuis 2018, ses produits de l’érable sont vendus au public sur les marchés publics et les marchés d’artisans. Vous pouvez aussi vous les procurer dans différentes boutiques et commerces de l’Outaouais, des Laurentides et de Vaudreuil-Soulanges.

La boutique en ligne permet aux clients plus éloignés de profiter d’articles de première qualité et d’un service exceptionnel sans se déplacer. « Notre boutique en ligne s’engage à offrir des produits de qualité et exclusifs, adaptés à tous les budgets. »

« Notre produit chouchou à tous les deux est définitivement la sauce Sriracha. Elle est confectionnée avec nos propres piments de la serre, notre ail du jardin et bien sûr notre sirop d’érable ! »

Michaël a fait découvrir les sauces fortes à sa bien-aimée. « Auparavant je n’en mangeais pas et maintenant j’en mets presque partout ! »

Pour ces deux grands amateurs de sauces piquantes, il aurait été impensable de ne pas en créer chez Jardin des Érables !

« D’ailleurs, notre sauce Sriracha est l’addition parfaite à notre marinade de style asiatique dans un sauté, un riz ou encore une sauce pour rouleaux impériaux et dumplings ! »

Pour Émilie, l’autre produit chouchou est la gelée. Sa dernière saveur de gelée préférée est la cannelle. Elle en met sur les gaufres, une tranche de pain au Super-Beurre, les crêpes et même dans les desserts en cuisine.

Elle nous suggère d’y ajouter un peu de sucre d’érable et de déposer ce savoureux mélange sur le dessus de vos muffins avant de les mettre au four ! Ils ressortiront avec un capuchon tout croustillant au goût d’érable et de cannelle !

Un pur délice qui vous réchauffera le cœur !

D’ailleurs savez-vous que la cannelle réchauffe naturellement l’organisme ?

À essayer d’urgence par les frileuses !

Le second produit préféré de Michaël est la sauce BBQ ! Il en mange avec ses pommes de terre frites, dans ses sandwichs, sur le poulet, sur les côtes levées au four ou au BBQ, mélangée avec de la mayonnaise pour tremper des croquettes de tofu, etc.

Je demandais à Émilie de nous parler des projets à venir au Jardin des Érables. « Pour nos projets, nous sommes constamment à la recherche de solutions écologiques pour nos procédures de transformation. Que ce soit par rapport au traitement de l’eau d’érable, à la production de sous-produits ou en ce qui concerne la serre et le jardin. Nous compostons, recyclons, réduisons et respectons la biodiversité de la faune sur notre terre. »

Par ailleurs, Jardin des Érables loue le « Petit Chalet Rouge » situé sur le domaine. Le lieu idéal pour ceux qui désirent déconnecter du quotidien (aucun réseau cellulaire n’est disponible). Plusieurs sentiers y sont aménagés, vous pouvez profiter de la nature autrement en vous promenant librement dans un petit paradis.

Pour contacter Le Jardin des Érables:

664 Chemin Blais
Namur, J0V 1N0
Canada

info@jardindeserables.com ou www.jardindeserables.com

514-641-8671